Le traitement parodontal initial ou étiologique

  • Avant traitement initial - Parodontite modérée avec dysharmonie dentaire primitive chez patient non fumeur
    Avant traitement - Parodontite modérée avec dysharmonie dentaire primitive chez patient non fumeur

Les causes. Sans bactéries il n’y a pas de parodontite. La présence permanente de bactéries engendre une inflammation persistante, et la destruction progressive des tissus de soutien dentaires.

Eliminer les facteurs de risque. Tous les facteurs de risques modifiables sont contrôlés et, si possible, éliminés. Le but est d’éliminer la plaque bactérienne et les dépôts de tartres, et de désorganiser le biofilm infiltré dans les tissus.

Nettoyer. Le traitement commence par l’utilisation à votre domicile de matériel spécifique permettant de nettoyer efficacement les dents, même dans les zones difficiles d’accès. Dans certains cas, l’utilisation d’anti-infectieux (antiseptiques et ou antibiotiques) est nécessaire.

Détartrer, surfacer. Une à deux séances de détartrage, surfaçages radiculaires, et curetages, effectuées sous anesthésie locale permettent de désinfecter la surface radiculaire. Le débridement est essentiellement réalisé avec des instruments soniques et ultrasoniques afin de préserver au maximum le cément.


Le traitement parodontal initial est un traitement non chirurgical qui permettra à lui seul de stabiliser, voire d’arrêter les parodontites superficielles.


Cas clinique. Le traitement initial rétablit les équilibres

  • Avant traitement initial - Parodontite modérée avec dysharmonie dentaire primitive chez patient non fumeur
    Avant traitement - Parodontite modérée avec dysharmonie dentaire primitive chez patient non fumeur